LA SÉLECTION #8

FUNK YOU

« Funk » c’est une analogie entre le l’acte sexuel et le rythme. « Funk » c’est une mauvaise odeur corporelle ou l’odeur du rapport sexuel. « Funk » c’est une légère dépression. « Funk » c’est gigoter et se trémousser. Le funk c’est le grand père de la House music, à la sexualité qui s’avère très épanouie. Un coït virtuose qui a fondé une sorte de grande famille musicale comptant parmi ses membres Brown, Prince, Hayes, Mayfield et cinq petits Jacksons. Bel héritage que ces racines Soul, ce dialogue basse / batterie, ces cuivres dynamiques qui, associés aux synthétiseurs, batteries électroniques et autres ordinateurs, créé une fucking funky house music. Ici-bas une célébration de la sexualité héritée et ci-dessous huit célébrations du riche héritage de papy Funk.

TRACKLIST

  1. Nish | Shera – Daniel Maloso // Cómeme
  2. Thomas | Pepe Bradock – Atom Funk // Versatile Records
  3. Victor A. | Del The Funkee Homosapien – Mistadobalina // Elektra
  4. Victor E. | Joris Voorn vs Moby – After The After // Rejected
  5. Ryad | Shout It Out – B.T. Express // Scepter Records
  6. Nish | Guts – What is love // Heavenly Sweetness
  7. Anne-Axelle | James Brown – Sex Machine (Eclectic Method Remix) // [No Label]
  8. Henri | Rohff – Get Down Samedi Soir (ft. Olivier Cheatham & Dj Abdel) // Foolek Records

 

.MiXiT.