ENTREVUE AVEC SUBVISIONCULT

08 déc 2015 | Categories: Entrevues | Posted by: Lou

Dj-producteur de talent, aux inspirations aussi diverses qu’heureuses, KorgBrain revient dans notre rubrique ITW avec son nouveau projet, SBVSNCLT, pour SubVisionCult, monté en duo avec JR-NT, artiste parisien –entre autres !- aux multiples projets.

On est donc très heureux de retrouver Fabien, alias KorgBrain, un jeune talent que l’on avait déjà interviewé en 2012 à ses débuts et qui a fait un joli bout de chemin depuis, avec notamment l’entrée sur le label Kistsuné Records pour le remix percutant de Shinichi Osawa « Breaking Through the Night » ainsi que la sortie remarquée de l’Ep Higher sur Police Records.

La deuxième aile de cet étrange volatile, c’est Julien, que nous avons contacté par téléphone, en raison du nombre d’événements l’amenant a être sur la route en ce moment.

Nom d’artiste : JR-NT, aussi connu de par son projet The White Tee Shirt. Ça a été un réel plaisir d’échanger avec un artiste avec une vision musicale aussi large et diversifiée, et qui a de plus une personnalité bien trempée, mêlé à un regard percutant sur la scène musicale qui  l’entoure. Attention, pure énergie productrice !

Mais nous reviendrons sur les profils de chacun au moment propice…

MiXiT: Premièrement, quand on a écouté ce que chacun de vous avait fait précédemment, on a été un peu étonné de votre collaboration : entre l’ambiance un peu planante de White Tee Shirt et les productions tant deep qu’house ou funky de KorgBrain, vous étiez quelque peu aux antipodes l’un de l’autre ! Notre première question va donc naturellement se porter sur votre rencontre : où, comment, et surtout pourquoi ?

KorgBrain: Eh bien, c’est Julien (JR-NT) qui m’a contacté le premier afin de tester une première association. On avait de base chacun du respect pour la musique de l’autre.

JR-NT: Avant tout, moi je dirais que c’est un rapprochement humain.

KorgBrain: Oui, personnellement j’admire beaucoup ce que Julien fait, il a une créativité sans limite.On s’était vu à une de mes dates à la Bellevilloise, on a échangé ce soir là, et puis nous avons beaucoup discuté ensuite via les réseaux sociaux, on échangeait de tout, musiques, opinions, et on se suivait respectivement de près. Et puis un jour on s’est dit que musicalement ça valait vraiment le coup, alors on a sauté le pas, malgré la distance et nos impératifs respectifs. On s’est donc calé une date et on a passé la  journée à composer ensemble en totale impro pendant plus de 8h, et le résultat… a donné les trois tracks que l’on  peut trouver sur notre page Soundcloud. Entre autres bien sur…

MiXiT: Donc en somme, vous ne vous voyez pas si souvent ?

Korgbrain: Haha (rire). En fait, non, pas vraiment. On ne s’est vu qu’une fois pour la production, les fameuses 8h d’affilée. On a vraiment été scotchés le lendemain en réécoutant ce qu’on avait fait la veille sur nos machines, et de cette base il est ressortit 4  morceaux vraiment cool. C’était de la pure impro, et on s’est dit qu’on ne changerait pas notre manière de faire, que ça devait rester toujours intuitif, plus vivant, contrairement à ce qu’on peut trouver parfois dans la musique électronique actuelle. Ces tracks sont un peu brutes, car elles sont tirées des 8h de production et c’est pour ça qu’on a mis à disposition du public seulement ces quelques snippets, le temps qu’on peaufine un EP.

12047199_1682711155285138_2135123451227630033_n

SBVSNCLT

MiXiT: Et sur quel type de matériel avez-vous travaillé pour votre « petite » session ?

Korgbrain: Pour l’instant, on a utilisé un Fender Rhodes Mark I, une ARP ODYSSEY KORG et une Roland TR-8, ainsi que des pédales d’effets. Mais on fera en sorte de ne jamais faire la même chose. D’ailleurs à la Bodega on a fait avec les moyens du bord, c’est ça qu’on aime.

MiXiT: Tant que vous êtes à l’aube de votre collaboration, avec chacun un passif musical très actif derrière vous, pouvez vous nous dire ce que vous-vous apportez l’un l’autre, ce qui booste votre duo ?

KorgBrain: Pour le moment, on se découvre encore ! Ça n’a pas été facile au tout début, l’improvisation et le jeu à deux, mais on a très vite trouvé quelques repère et une cohérence dans le son.

JR-NT: Alors pour moi, Fabien c’est avant tout une source de motivation, c’est vraiment quelqu’un qui aime aller de l’avant et qui va au bout de ce qu’il commence, et ça, c’est rare. Et surtout, il m’apporte aussi beaucoup de fraîcheur, un regard nouveau sur ce que je fais. Vu que je suis un peu plus âgé, cela fait du bien, ça apporte une forme de renouveau. ça me permet de pouvoir remettre en question mes méthodes de travail et donc d’apporter un regard différent et nouveau sur ma façon de composer.

MiXiT: Une collaboration fructueuse pour le coup ?

JR-NT & KorgBrain: Carrément !

MiXiT: Jr-Nt, nous avons eu le plaisir de rencontrer Korgbrain déjà, mais nous savons assez peu de toi. Peux-tu nous dire d’où tu viens et comment a tu commencé à produire ?

JR-NT: Et bien je suis originaire de Picardie, mais j’ai toujours beaucoup voyagé ! J’ai passé plusieurs années dans des villes comme Londres, Lyon, Paris, ou encore Montréal, où j’y ai fondé un label.Pour ce qui est de la production, comme l’a dit Fabien, je suis musicien de formation : j’ai commencer au Conservatoire où j’ai fait mes armes en tant que batteur, mais je maîtrise également le piano, le saxo, la guitare, la basse, … J’ai un peu touché à tout quoi ! (rire). J’aime composer depuis toujours, et j’ai vite évolué vers d’autres style musicaux : j’aime la diversité et je déteste être lassé de quelque chose, ce qui m’amène à découvrir toujours de nouvelles sonorités, de nouvelles approches de la musique.

MiXiT: Et pour tes influences musicales ?

JR-NT : Au début, j’étais compositeur-arrangeur pour pas mal de styles. J’ai pu composer des instrus de rock, de variété comme de Hip-Hop. J’ai d’ailleurs un projet sous le coude dans ce style. C’est ce qui m’a permis de faire mes armes, mais après je dois avouer que ce qui m’a vraiment aidé à mettre un pied dans le milieu, ça a été mon travail chez BeatSqueeze, un disquaire tenu par Ugly Mc Beer, régulièrement fréquenté par des scratcheurs. C’est comme ça que j’ai vraiment commencé à me créer mon réseau.

11535849_1645859272303660_1723298343505956227_n

SBVSNCLT

MiXiT: On sait que tu travailles sur pas mal de projets dans des styles diverses, est ce que tu peux nous en dire plus ? Et tes projets passés, qu’en est il ?

JR-NT:

J’ai eu un projet banger-electro à Montréal, Fffrrrreeeq. Puis en rentrant a paris on m’a signé et j’ai proposé de monter mon label, Joystykc Musique avec des gens comme Sterehoes. Je l’ai fermé en 2012 par manque de temps.

Pour ce qui est du moment présent, je suis actuellement sur un projet qui s’appelle White Tee Shirt, sur lequel je sors des sons assez ésotériques, avec des rythmes plutôt lents et planants, très influencé par le rock psychédélique et la pop des 80’s, J’ai également eu une collaboration avec la chanteuse I.M de -Syracuse-, avec des vocaux vraiment au top ! A côté de ça je suis résident au Nouveau Casino à Paris, sous la bannière du label NOHELL ce qui me prend pas mal de mon temps.

Sinon j’ai une collaboration à venir avec Mike Rock appelé VIDEO VIXEN, dans un style résolument rock agressif, dans une veine BEAT DOWN électronique. J’ai également un groupe de house music avec DJ NAUGHTY J, qui a œuvré en tant que dj de NTM pendant plus d’une décennie, avec qui nous tenons une résidence au Nouveau Casino après avoir tourné dans les festivals tous l’été.

A ça tu peux ajouter un projet encore tenu secret… résolument pop.

MiXiT: Pour le coup, on peut dire que ça fait pas mal de projet sur les rails ! C’est assez impressionnant ! Tu travailles sur un label en particulier ?

JR-NT: Oui, on peut dire que je n’aime pas m’ennuyer, et je suis toujours à la recherche de nouveaux projets. Je déborde de créativité, tout et tout le monde m’inspirent, et je n’aime pas être inactif ! Et pour le label c’est plus vraiment une priorité, vue l’état de l’industrie de disque, si on peut encore appeler ça une industrie. je suis a présent sur le label NOHELL, je compte sortir mes prochains disques uniquement chez eux, ce sont de très bon potes et ils me soutiennent sur a peu prés tout ce que j’ai envie de faire et me proposent de très bonnes choses et de très belles rencontrent régulièrement. Avec eux, je refuse rarement. Peut-être aussi chez Tripalium Records, j’apprécie beaucoup leur démarche et ils me soutiennent sur tous les projets axés techno ( notamment sur ISHMVN BRACEY, mon premier essai dans ce style ), j’aime la philosophie de benjamin, boss du label.

Sinon je préfère sortir mes sons en indé, sur des sites comme Bandcamp, et garder ainsi mon indépendance musicale. Je ne supporte pas qu’on me dise ce que je dois produire ou pas : si j’ai envie de faire un projet, je m’y met!

MiXiT: Haha ok! J’ai cru comprendre que tu avais une opinion bien forgée quant à la scène musicale actuelle et ses courants. Quelles sont tes aspirations et tes valeurs personnelles quant à ton travail en tant que Dj-producteur ?

JR-NT: Pour ma part, je considère le mix simple comme une prestation relativement peu gratifiante : à peu près n’importe qui avec une certaine connaissance musicale peut faire le job, et je m’oppose à la sacralisation du DJ. Cela me fait peur, car je crains un jour d’être lassé de simplement jouer mes tracks à la suite, sans réelle performance artistique derrière. C’est pour cela que j’essaye de toujours me renouveler et que je suis un fondu de live, de performance in situ en temps réel. Là il y a un réel challenge. Comme Jamie Lidell, expérimental et pop a la fois : sur une de ses tournées que j’ai eu la chance de le voir plusieurs fois (notamment a Sonar), où il refaisait tout à la bouche, malgré la tracklist récurrente il savait se renouveler et improviser différemment a chaque scène, et ça force le respect. Je ne comprends cette mode européenne d’être agglutiné devant le booth alors qu’il n’y a pas de réelle prouesse technique, sauf exceptions bien sur.

MiXiT: Pour finir, JR-NT, un acronyme pour JouR-NuiT ?

Korgbrain: Haha, pour le coup ça aurait pu le faire, il a vraiment une personnalité très versatile, et il peut reverser d’un style à l’autre sans soucis !

JR-NT: C’est vrai que je peux être comme le jour et nuit (rire). Mais non, c’est pour Julien R. Et le reste vient de mon de grapheur d’antant : Not Testifed = NT = Enté.

MiXiT: Votre association SBVNCLT donne des résultats parfois plus charnus, comme par exemple le mix que vous avez fait pour Tripalium le 6 Octobre, doté d’un sacré coup de punch, où l’on peut reconnaître la touche parfois bassée de Korgbrain et celle plus expérimentale de JR-NT. Etant donné que vos styles propres sont assez différents, comment alliez-vous vos goûts personnels? Est-ce que SBVSNCLT vous permet d’exprimer des tendances, que vos lignes directrices respectives limitaient? Ou est ce que vous construisez sur le tas ?

Korgbrain: Non, franchement, on a fait ça au feeling et on est enchantés du résultat. Pour le coup, cette musique, si on l’avait pensée, on ne l’aurait pas faite ! Quant à ma ligne directrice, j’ai toujours été très versatile, et j’aime passer d’un style à l’autre. Et comme Julien, je ne signe généralement pas sous un Label en particulier car je tiens à mon intégrité musicale. En revanche, je dois avouer que la collaboration permet des mélanges assez novateurs pour nous deux.

JR-NT: Totalement d’accord. On est pas dans l’analyse, d’ailleurs est-ca a nous de le faire? une seule chose compte : la Musique.

 

7c1f19302a46e930ed859cdcbd7c09a0.960x639x1

KorgBrain

MiXiT: D’ailleurs Fabien, KorgBrain lui aussi n’est pas resté inactif, bien au contraire ! On remarque une réelle effervescence de ton côté ces temps-cis ! D’une part certes ton entrée sur Kitsuné Records, le fameux label japonais, mais aussi la sortie de ton Ep Higher sur Police Records, aux rythmes et mélodies chantants, et ses remix sans concessions sortis sur Brigade Mondaine (la branche House de Police) il y a peu. Et quels remix !

KorgBrain: Oui c’est vrai que ça s’agite ces derniers temps ! (rires)

MiXiT: Et quant à la fille de l’Air, on suivait avec attention la portée de cette House 2.0, axée sur le clubbing « au féminin », joyeuse mélodie entêtante aux vocaux frappés au coin du bon sens. Qu’en est-il ?

KorgBrain: La Fille de L’Air va reprendre du service dès la fin du mois de Décembre… une mixtape, un EP et un EP de remixes sont déjà dans les starting blocks.

MiXiT: Histoire à suivre… En tout cas on peut dire que c’est une belle progression que tu fais petit à petit ! Parce qu’il y a aussi un sympathique remix de InClose récemment sorti sur 33 NEONS / Believe Digital, et on peut ajouter à cela que Trax Magazine commence à s’enticher de toi (Podcast, peut être un article à venir), les choses semblent bien engagées !

Korgbrain: Oui bien sur ça fait plaisir.

MiXiT: Avec une date passée en Juin au Nouveau Casino, une à Rouen en Octobre à la Bodega, un podcast déjà dans les racks, quelle est la suite du programme pour vous deux ?

Korgbrain: Oui déjà une date à la Bodega, et je dois avouer que j’étais plutôt impatient, et que ce fut un plaisir d’expérimenter notre duo dans ma ville natale. Après on espère réitérer l’expérience au plus tôt, mais chacun de nous a ses projets et ses obligations. Nous avons peut être une date en attente, mais tant qu’on est pas sur on ne dira rien !

MiXiT: Pas de soucis, on attendra la nouvelle avec impatience ! Et pour finir, une petite question casse tête : si chacun devait citer deux artistes : un qui l’a marqué étant jeune, et un qui émerge en ce moment et mériterait un coup de pouce ?

JR-NT & Korgbrain : Houlaaaa… Pas une mince affaire ça ! (Bon, temps de réflexion)

JR-NT: Pour l’ancien qui fait partie des meubles, je dirais Autech, et pour l’étoile montante: Jorrdee, avec qui je commence une collaboration.

Korgbrain : Quant à moi je dirais Glenn Astro, Mount Kimbie, Melja

 

Un petit aperçu de cette collaboration fructueuse!


N’hésitez pas à visiter la page Facebook de ces deux artistes et du duo pour plus de news:

SubVisionCult

Korgbrain

JR NT

Louis et Louise

Drop a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *